Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
https://astrofab.over-blog.com
ASTROFAB
Menu
Inspir, expir, inspir, expir, inspir, expir ...

Inspir, expir, inspir, expir, inspir, expir ...

Ou : pousse toi de là que je m'y mette !

C'est fou comme d'un signe à l'autre l'énergie est différente. C'est comme si le zodiaque (la roue des animaux) respirait :

Au Bélier, on respire à fond pour se lancer dans l'action après cette longue inertie de l'hiver. Les jours rallongent et c'est parti pour un nouveau tour de manège.

Le Taureau expire par les naseaux pour calmer le jeu et pouvoir profiter de l'air ambiant, des couleurs et des parfums du printemps. Mais quand ses naseaux fument, alors tous aux abris !

Le Gémeaux inspire tous les courants (d'air) qui passent, il accumule les informations pour les disséminer partout où il passe. Semons, semons ...

Le Cancer a besoin de souffler après toute cette agitation, vaine à ses yeux. C'est le début de l'été certes mais après l'apogée de la durée du jour le 21 juin, il faut bien se dire que la durée du jour commence à diminuer. Il est temps de se recréer un milieu familier.

Le Lion, lui, va bomber le torse en inspirant pour se montrer sous son meilleur jour. Regardez moi et admirez moi, je vous enveloppe de mes chaleureux rayons ...

La Vierge expire : pfff, tout ce foin , pour qui, pour quoi ? Il est grand temps de mettre un peu d'ordre là-dedans. L'avenir d'ailleurs est dans le tri !

La Balance inspire avec grâce, danse parmi les derniers rayons obliques du soleil et diffuse ses bonnes ondes à toutes celles et ceux qu'elle croise.

Le Scorpion peut avoir l'air tranquille et maitrise son expiration qu'il peut mener très loin pour explorer ses limites. Il aime vous embarquer dans ses diableries et ne vous fera pas de cadeau si vous flanchez.

Ouf voilà le Sagittaire en route vers les vérités, vraies ou idéales, qui inspire en toute conscience pour maintenir ses braises actives. En tout cas, il y croit, il a foi en ses vastes projets, qu'il a divers. Son feu intérieur est toujours rougeoyant et il sait l'attiser pour éclairer l'obscurité de cette fin d'automne.

Pour le Capricorne, il faut se séparer de tout le superflu. Expirer pour freiner l'effet  des incitations incessantes.  Le but est d'arriver en haut et il aime l'air froid des sommets, à quelque prix que ce soit. Sans en parler avant de l'avoir (presque) atteint. Car il y a toujours d'autres ambitions à surgir ...

Le Verseau inspire avec ses frères respirants et les intègre dans un cercle d'amis toujours prêt à s'agrandir. Chacun est libre de ses opinions et on se respecte mais l'humeur est à l'aventure et aux découvertes.

Et pour finir, voici les Poissons . Conçus en mai, ils ne réussiront pas à échapper aux rigueurs de l'hiver. Dans l'eau ou sur terre. Dans l'eau, ils font des bulles ; sur terre, ils ne savent pas trop ce qui se passe, mais ils s'en tirent quand même grâce à leur (bonne) étoile. Qui est d'ailleurs une planète, c'est Jupiter.

 

Et qui sait, peut-être que nous sommes tous dans une grosse, grosse bulle ...

À bientôt les amis et bons baisers du ciel !